NO FEAR2BLEED

by DANFORTH

/
  • Streaming + Download

     

  • CD Digipack Limited Edition.
    Compact Disc (CD) + Digital Album

    Production by DANFORTH & DEADLIGHT ENT'

    Includes unlimited streaming of NO FEAR2BLEED via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Sold Out

1.
04:09
2.
04:17
3.
03:19
4.
03:22
5.
05:32

about

CoreTex

Great EP by this French band, featuring an intro and five tracks. A must for all fans of heavy as fuck mid-paced hardcore a la early Kickback or Do Or Die, interspersed with big beatdowns! Some hip-hop vocal passages sitting on some mean deathcore riffing make this band stand out from the crowd AsIce. This is straight forward music to get you moshing and get you moshing hard. Danforth is very reminiscent of L'Esprit Du Clan as well. They have that whole hiphop groove and French raps going on, which gives this EP some extra punch. Especially in songs like Predator or Back2Trouble they have quite some variety....
Nevertheless, the songs are stronger and more diverse than their previous release. The next logical step would be a full lenght and if they can grow the same way they have grown since the split. It might get very interesting.



CoreAndCo

Danforth fait dans le hardcore new school in your face, qui vous accroche dès le premier titre avec une hargne, une dévotion pour le hardcore qui colle tout simplement a cette galette : la musique, les paroles, l’artwork… tout respire le HxC... Le groupe joue avec nous en variant les tempi, mêlant leurs différentes influences, à savoir HxC et Hip-Hop... [Melange] qui donne une patate considérable à leurs productions (Back2Trouble en tête avec ce passage rapé très bien réussi). L’énergie déployée par les instruments s’allie parfaitement au chant, qui alterne allègrement le phrasé Hardcore et Hip-Hop, et dans tous les cas, on sent la sincérité, la hargne, voir même la rage. Ces particularités rappellent notamment les premières productions de l'Esprit Du Clan d’ailleurs... Des textes fortement engagés, dégageant une certaine forme de révolte de la première à la dernière phrase prononcée, une opposition au système quasi inébranlable, sans être trop cliché. D’accord, les paroles sont quelques peu utopistes, mais vaut mieux ça qu’un discours défaitiste ! Tout ça pour dire qu’on sent réel esprit de révolte dans cet EP… que musique et paroles s’allient fort bien. Au final ? Un très bon EP : une prod carrée qui accompagne la musique du groupe, brutale et énergique, comme on le demande quand on écoute du HxC new school quoi ! Rajoutez à cela des paroles hargneuses et révoltées, portées par un chanteur, qui défend le hardcore comme si ses valeurs étaient le dernier rempart de l’humanité face à une perdition certaine… voilà ce qu'est Danforth en gros, et on en redemande.



VS Webzine

La musique est à l’image des paroles et des vocaux, sans concessions, incisive et violente. Ici seul le new school a droit de cité, hors de question de bâtardiser le genre en y ajoutant du death, du metal, du crust ou du vieux punk à bières. Le groupe entretient sa street credibility en pratiquant un hardcore pur jus qui n’est pas sans rappeler le "Cornered" de KICKBACK. DANFORTH tabasse, DANFORTH groove, DANFORTH moshe, DANFORTH hurle, DANFORTH décrasse les conduits auditifs, DANFORTH dérouille bras et jambes. Malgré les évidentes influences, le gang parisien parvient à trouver cette petite touche d’originalité, ce petit je-ne-sais-quoi qui fait qu’ils sont eux-mêmes et pas un groupe de plus. Avec "No Fear 2 Bleed", les Parisiens devrait accéder à un début de notoriété qui, je l’espère pour eux, dépassera le périph.

Plus que leur musique, ce qui fait vraiment plaisir à voir et à entendre, c’est la passion et le dévouement qu’il mettent dans le hardcore. Ils donnent vraiment l’impression que cette musique est la chose la plus importante du monde à leurs yeux. Ils sont prêts à la défendre becs et ongles. Le hardcore pour eux représente vraiment quelque chose, ce n’est pas qu’une mode ou une façon de se la jouer cool. Malgré les qualités évidentes de leur son, c’est cette attitude qui, au final, me semble le plus important et c’est ce dévouement qui les fera grossir et leur assurera une place sur la scène européenne. A eux maintenant de ne pas perdre cette flamme et de travailler encore plus car ils ont toutes les cartes en mains.



Decibel Storm

Une fois le skeud enfourné dans le lecteur, le choc est égal à un direct de Tyson en pleine face dont on se relève, un peu groggy, une fois « Back 2 trouble », le morceau de fin, achevé. Déjà auteur d'un premier trois titres, le sextuor parisien pratique un hardcore oldschool à la manière d'un Biohazard ou autre Sick Of It All qui s'avère bluffant d'efficacité. Un chant audible et authentique, alternant anglais et français comme sur « justice » avec des paroles travaillées mettent la barre agréablement haute. Mosh parts et riffs bulldozer, Danforth n'a certes rien inventé mais son volontarisme et l'envie d'en découdre procurent une étonnante sensation de fraîcheur et une impression de renouveau. A ne pas manquer.



Zicazine

C’est le hardcore le plus brutal et le plus incisif qui inspire Danforth, Il faut dire que la rondelle a de quoi séduire les amateurs de musiques extrêmes en tous genres avec ses rythmiques lourdes au possible et ses riffs saignants qui rappelle parfois Biohazard ou Deviate. Partagé entre Anglais et Français, les compos de « No Fear 2 Bleed » ont en commun cette rage latente qui se dégage du groupe, cette volonté de mélanger dans un esprit unitaire les voix hurlées et le chant rapé autour de textes qui ne renoncent à aucune contestation, souvent légitime soit dit en passant.



Les Eternels

Les Parisiens n’ont rien laissé au hasard pour faire de cet EP un véritable tremplin pour les concerts à venir en y ajoutant une production à la hauteur de leurs ambitions. Une batterie percutante, des guitares lourdes et une basse vivante qui colle parfaitement au hardcore/hip hop recherché... Au final cet EP est une belle réussite pour Danforth et devrait lui ouvrir pas mal de portes. Comme le fait de jouer bientôt avec Agnostic Front... L’alternance des langues est plutôt bien fait, l’idée de mélanger français et anglais n’est pas nouveau (The Arrs, l’Esprit du Clan) mais quand c’est fait avec intelligence, on apprécie.



Metal Impact

Ils sont à même de se faire plaisir dans leur musique, de proposer des parties qui entrainent forcément et qui démangent les guiboles de se lancer dans un mosh seul dans son salon. Et puis, ils se concentrent sur le but de leur musique : faire passer leur message. Celui-ci est contestataire à 200%, parfois peut-être un rien naïf, mais mieux vaut être naïf et utopiste que complètement apathique et passif. Ça bastonne donc dans tous les sens ; on n’a pas une seule seconde de répit (l’impression de calme de l’introduction est biaisée). Le son est bien lourd et la basse très présente pour écraser un peu plus s’il le fallait. Le chant oscille entre anglais et français, tout ça dans les mêmes morceaux. Ça hurle en anglais et ça parle en français, en règle générale. Du coup, on beugle nous aussi et on est attentif quand le chant est plus posé. Mais plus posé n’enlève rien à la hargne sous jacente et au propos. Après, si tu soutiens Sarko et tous les « grands » de ce monde taillés dans le même moule, tu n’écoutes pas DANFORTH.



Bierschinken

5 Songs, die ordentlich Wut und Aggressionen transportieren (traumhaft der Slogan auf dem Promozettel: „We support violent dancing“). Haben ihren Stil nicht wirklich verändert. Ordentliches Gebretter mit leichten Rap-Einflüssen beim Gesang. Touren mit Hatebreed und Hardside zeigen uns also genau, wo der Hammer hängt. Was mir bei dieser Maxi wirklich gut gefällt ist, dass einige Strophen in französisch gebrüllt werden. Das ist bei einer so weichen Sprache echt mal was angenehm Neues.



Odymetal

Hardcore sans compromis, tel est le menu de ce qui vous attend à travers « No Fear 2 Bleed », premier EP du quintet parisien qui utilise l’anglais et le français dans ses paroles. Avec un exemple tel que « Justice », on peut constater que efficacité et aller droit au but sont des mots bien appréciés par DANFORTH. En outre, la puissance est ici privilégiée à la vitesse d’exécution tout au long de cet EP. Il y a tout de même des tempos plus rapides qui entrent en scène essentiellement sur la première moitié de « Lie Empire ». Par ailleurs, il faut noter une touche personnelle de par l’apport d’un côté quasi rap (ou hip hop si vous préférez) au niveau vocal, à plus ou moins haute dose, ce qui est davantage mis en avant comme sur « Predator ».


Metal Sickness

l'intro enchaînée avec le monstrueux "Justice" donne le ton de ce que va être ce "No Fear 2 Bleed" : un tuerie sans nom. Mettant en avant un HxC teinté de métal sans concession, les parisiens vont déployer "tranquillement" leurs armes de destruction massive, avec la délicatesse d'un boucher psychopathe ("Predator", "Back 2 Trouble"). Porté par des rythmes sans cesse changeants et des riffs d'une implacable puissance, Danforth va aller chercher au fond de ses tripes des morceaux d'une rare intensité. Il faut dire aussi, que le chanteur Sly va réaliser ici une prestation à la limite de l'explosion pulmonaire. Ainsi, l'homme va nous hurler des lignes de chant tout simplement imparables et éructer toute sa rage dans le micro ("Justice", "Predator"…). On sent que Danforth vit à fond son hardcore et qu'il a pas mal de choses à nous dire (hurler ?)... Auréolé d'une production qui nous ferait presque avoir des descentes d'organes, "No Fear 2 Bleed" est une véritable petite pépite qui place Danforth comme une valeur montante du hardore/metal français.



Extreme Metal

Après une intro lourde qui pose les bases de la musique du groupe, ce dernier nous balance en pleine face son "street hardcore". Je repense avec nostalgie à l’écoute de cet EP à des groupes comme Biohazard. La musique est directe et pleine de rage, à l’image du chant, rapé ou hurlé, et des textes plutôt contestataires.
Danforth parvient à nous convertir avec ses slogans hurlés en chœurs, surtout lorsque ceux-ci sont en français. Et contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, la langue française passe ici très bien. Avec ses gros riffs bien lourds et sa bonne production, Danforth frappe un gros coup. La musique du groupe est clairement taillée pour la scène, où elle doit prendre toute son ampleur et attirer les pogos.



NAWAKPOSSE

Bon, après avoir chroniqué leur split avec 91ALLSTARS (excellent skeud au passage), le retour de la vengeance avec ce maxi du combo parisien. Bah, on reprend la même mon gars, je reprend donc : gros hardcore binaire à la new-yorkaise ou à la belge, tendance mosh pit carnage, KDS et tutti quanti. Ca fauche, ça latte, ça défouraille cousin, à la KICKBACK, MADBALL, BIOHAZARD, DEVIATE...etc. Tu vois le genre quoi... que de la finesse ! Calibré pour l'arrachage de têtes dans le pit, ça balance avec un gros son ultra massif, des mosh parts en veux-tu en voilà. Ca balance de la rythmique implacable, un truc qui ne te laisse pas le choix, t'es obligé de hocher du casque. La recette est éprouvée, vue et revue, mais ça marche toujours.
DANFORTH ajoute à cela une prod costaude et quelques textes en français qui les différencient un peu de la masse. Pas de problème, c'groupe là mon gars il est terrible...
(Chronique réalisée par ..Ciryl..)



Sammurai Terror

Those guys of Danforth do a really good job. Being a part of the hc scene since the 90ies the band members know exactly what to do, to create pressure and energy! No Fear 2 Bleed offers 6 fresh hardcore/hip hop tracks with tough mosh parts, gang shouts, raps and whatnot. A must have for any friend of clean and straight hardcore, right into your face!



W-Fenec

Un artwork en mode "comic-book", 5 brûlots métalliques auxquels on ajoute une petite intro pour compléter le tout et le rendre définitivement plus compact, No fear 2 bleed est un EP qui porte brutalement l'étendard du mouvement hardcore. Gros son livré sans édulcorant ni conservateur, guitares qui compressent des riffs pour les rendre incroyablement bruts et agressifs, un chant qui harangue les foules, "Justice" est un titre d'une rare lucidité dans le propos doublé d'une réelle pertinence quand on jette un oeil sur ce qui nous entoure. Une hargne qui fait imploser l'ampli de l'intérieur, ça fait un peu près le même effet qu'être un ailier de rugby et se prendre toute la première ligne des avants all-blacks en pleine face lors d'un match France-Nouvelle Zélande.



REZZONE

[...] Ces 5 morceaux sont tout simplement : énormes !!! Et rares sont les nouveautés du style qui
attirent vraiment mon attention [...]Énervé, violent, engagé et sans concessions, ce disque pose les bases d’un souffle nouveau dont avait bien besoin le hardcore français. Sur fond de riffs tranchants, soutenus par une batterie puissante, le chant de sly oscille entre parties hip-hop et backing dévastateurs. L’exécution est bien réfléchie tout en n’oubliant pas le coté instinctif et rageur dont a besoin le hardcore pour sonner hardcore. Pensé pour faire danser les foules, ce tsunami devrait faire parler de lui au-delà de nos frontières.



Spiritribe

Voilà donc " No Fear Bleed " qui déboule avec six titres sacrément percutants, qui font réfléchir.
Car il est très rare d'arriver à faire sonner du chant en Français dans du hardcore sans que cela ne le "fasse pas du tout ", et bien eux le fond avec une facilité déconcertante. Une bonne grosse claque comme le fût à son époque le premier album de l'Esprit du Clan. [...] On a ici un six titres dévastateur qui va sûrement permettre à Danforth d'atteindre le rang qu'ils méritent, et va secouer la tête des ninos de la scène.



Imm3moria

Tout le long de l'album, on assiste (impuissant) à une montée en puissance de no fear 2 bleed,
qui nous écrase, et le verdict ne tarde pas: une tuerie. Procurez-vous le, le mosh part y est roi, la puissance y fera trembler vos enceintes.



Metalland

Voilà qui nous donne, au résultat, cinq bombes imparables impossibles à désamorcer. No Fear 2 Bleed taille dans le lard quelque chose d'extrêmement percutant, ô combien classique dans la forme mais terriblement brutal et efficace. C'est avec un grand naturel que Sly, au micro, alterne sans ménagement anglais et français au sein de ses lyrics.



Pogoslam

Pas peur de saigner ouais! Les gaillards balancent un hardcore hargneux et in your face, ils ne se retiendront que sur l'intro avant de tout envoyer en vrac. On retrouve donc directement "Justice", morceau puissant mélangeant français et anglais. Et quand on prête attention aux paroles, on est dans l'énervement pur et simple, l'envie d'en découdre de nos gaillards est donc bien retranscrite [...] Imaginez qu'une furie sorte de vos baffles pour vous laminer la gueule à coup de moshparts furibardes et d'accélérations surpuissantes[...]



French Metal

[...] En téléchargeant "No Fear 2 Bleed", leur nouvel EP, je ne m'attendais pas à entendre ça... Mes amis je dois vous le dire : j'ai pris ma claque !! Je tiens d'abord à dire un grand bravo au studio qui les a enregistrés , parce qu'ils ont un son monumental qui laisse place à une basse bien présente et trop délaissée dans le HxC. Toutes les chanson sont très biens structurées, les breaks sont énormes, passant d'un rythme rapide à très lent. Danforth ce n'est pas qu'une instru percutante, c'est aussi un chanteur avec une bonne voix dans les chants saturés et un chant rappé dont je ne me lasse pas. Des moshs puissantes, un chant patatesque, une basse présente et recherchée, un gros son ! Voilà comment je décrirais Danforth !

credits

released February 1, 2009

tags

license

all rights reserved

about

DANFORTH Paris, France

DANFORTH PARIS HARDCORE
Influenced by the HxC / Metal and Hiphop of the 90s' Danforth has developed an original and powerfull style of hardcore. The band today reached maturity after seven years of lives given in France and Europe, 3 CD's self-produced demo, including two split CD's, an EP released in 2009... ... more

contact / help

Contact DANFORTH

Streaming and
Download help

Track Name: JUSTICE
From the depth of my dirty soul
the anger grows inside me fast
I can feel it on my neck
with my shaking hands
I fear I’ve lost control!
Oh Justice, It sounds like a bullet into your head
brutal expression of the wish
to rape your justice like a beast
I fuck your rules, Justice by myself
we don't care about your system. Justice by our self
tell me why! for a small robbery
poor people are put to jail
whereas those who use their fame
can keep the head cold money is freedom
that’s the way justice goes
brutal expression of the wish
to rape your justice like a beast
brother let remind me another
time and place of equality
Illusion! That's corruption!
now it's justice by my self
understand why I feel so bad
but I can only scream,
I lack of power Justice is deaf
to anyone’s pray, but not so blind to the gleam of gold
comprend pourquoi je ne te regarde pas gentiment
voilà pourquoi j'ai plus envie de faire de sentiments
quand le système nous consume inlassablement
et que l'humanité dans sa faiblesse subit aveuglément
ce système de putain? A croire kon peut plus croire en rien
abus de pouvoir sur les trottoirs, homicide volontaire
la justice des hommes sur terre
tient les peuples en laisseet en cage, raffinées ou ghetto,
elle nous réduit à l’ esclavage
Track Name: LIE EMPIRE


lie empire blinds your mind

don’t you know that the sisters

were sacrificed to hide conspiracy?
Misinformation, lies and deceit

destroy your symbol
 and made the crying world
to justify thousands of civilians killed in war


fight the war, fuck the norm

oppose your mind,
find the truth

black gold’s mask, that's the war

cannot accept all sacrifice

for world government pride


fight and start revolution

fight and paint da rebellion

fight and start revolution

fight and break down your president


lie empire blinds your mind

the truth is dressed in disguise

feeding the people with lies and fear

exchange blood for oil and money

destroy your symbol and made the crying world

to justify Thousands of civilians killed in war

back da fuck up danforth is here
back da fuck up onesta is here
I represent crime in hell familia

Burn X2 or Fight X3

don’t you know
that the sisters
were sacrificed
to hide conspiracy?
Track Name: SKIZOPHRENIA
I need to hide to deep inside me, the insanity part of my life
I’ll be your friend but please don’t cry when I release the pain
you can see my suffering When you try to deny me
crazy thoughts rising and the violent act speaking
I don't want to be someone awful!X2

putain je deviens complètement parano
ce monde de merdes alimente ma skizo-phrénie
des envies de péfra tous ce kil y'a autour de moi,
mais ça putain ça ne me ressemble pas!
une éponge à merde j'absorbe tout les fais divers
l'hypocrisie des faux-frères, les regards de travers
qui suis-je dans cette violence soumis à la folie
je me sens tout permis dans cette putain agonie
who I ma? I don't know

what can I see in front of me is the reflection of my insanity
reminders from the past repulsion of the present, rear of the future

tu peux bien me regarder crever dans cette agonie enfoiré
c'est la merde dans mon esprit et tu las bien compris
entre chien et loup acharnés, j'risk de finir sur une civière
ou pire finir six pied sous terre...
je mélange tout, les ennemies des amis
mes ennemis se languis de me voir meurtrie
schizophreniaX2

I need to hide to deep inside me
the violent part of my life
I’ll be your friend, but please don’t cry
when I release the pain
Track Name: BACK2TROUBLE
There’s only one way to do
when someone‘s coming out for you
fight bleed, this is the price to pay
to keep pride intact against all laws
wise men would have gone but I am not one of those
no fear, no fear 2 bleed
les uns passent les autres restent
no fear, no fear to bleed
combien y passent, pour combien restent?
you are here bitch no exit!
face to face with your sad fate
too much pressure! too much fear!
there’s no escape go back and fight
let the blood run on youfeel no pain
feel your hate to get outof this motherfucking dead end
combien sont malsains pour qui le coeur saigne
qui sont pour le mal contre les saints et le seigneur qui saigne
the fire inside consumes me
the fire inside consumes me
I’m burning
back into trouble.
back, back,
into trouble shit. bitch!X2
no fear 2 bleed, no fear, no fearX4
Paris was built to last
through the blood
and the painthrough the ages